Tendance : la première bouteille en plastique bio-recyclé vient de voir le jour

Récemment, le monde a assisté au lancement de la première bouteille en plastique bio-recyclé. C’est un grand progrès pour l’humanité et pour la planète.

La première bouteille en plastique bio-recyclé

L’une des plus réputées sociétés françaises en biochimie vient de faire une belle découverte en lançant sur le marché la première bouteille plastique recyclé. Cette initiative de Carbios est un grand pas pour le programme mondial qui vise à amoindrir déchets en plastique dans la nature. Cette enseigne française a pu produire des bouteilles conçues uniquement à partir du processus biorecyclage enzymatique de plastiques déjà utilisés. Selon les responsables de l’entreprise, ces nouveaux produits se conforment parfaitement aux obligations techniques et sanitaires des récipients pour boisson.

Une option au recyclage mécanique

Ayant vu le jour au cours de l’année 2011, l’entreprise c’est activé dans le développement de 2 techniques industrielles faisant appel à des enzymes. Ces derniers ont un rôle important dans la décomposition de différents polymères en monomères. L’un des procédés se rapporte au PET d’emballage. Le but principal de cette nouvelle découverte est de proposer une autre solution pour remplacer le recyclage mécanique qui engendre une dégradation importante. Ce type de recyclage n’est pas très pratique vu qu’il limite la réutilisation des produits recyclés.
Grâce à cette technique, Carbios a déjà transformé plus de 98% de déchets plastiques PET en seulement 16 heures. Par la suite, ces produits recyclés ont servi à la production de nouveaux matériaux qui peuvent servir de nouveau au domaine industriel.

Un démonstrateur manufacturier

Selon les avis de certains experts dans le domaine, celui-ci a de l’avenir devant lui. En effet, la production de PET va encore augmenter de 4,8% annuellement jusqu’en 2025 et que le plastique, une matière responsable d’importante dégradation de l’environnement, est de plus en plus prohibé par l’opinion public. Par la même occasion, il faut noter que les produits obtenus par le recyclage mécanique sont peu utilisés pour fabriquer de nouveaux matériels puisque la technique présente des frais considérables.
A cet effet, Carbios a l’intention de mettre en place immédiatement un démonstrateur industriel qui sera opérationnel au plus tard en 2021. De nombreux établissements financiers sont prêts à s’associer avec l’entreprise pour financer le projet comme c’est le cas de Toulouse White Biotechnology (TWB) grâce au lobbying mené par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie. A noter qu’une partie de la somme allouée par ces partenaires sera destinée à financer le recyclage de fibres textiles à partir des enzymes plus caractéristiques.

Recyclage du plastique industriel : récupérer pour mieux utiliser
Fini le plastique : optez pour le sac comestible pour vos courses !