Achat de bobines de filament plastique pour imprimantes 3D

imprimantes 3D

Le PLA, ou acide polylactique, est un élément utiliser dans notre quotidien notamment pour les emballages alimentaires ou les sacs en plastique. Il s’est maintenant incrusté dans l’impression 3D. Toutefois, pour une utilisation optimale, le choix du PLA en tant que matériel d’impression dépend de sa future fonction.

Le PLA en tant que matériel d’impression 3D

Le PLA est une matière plastique d’origine végétale. En impression 3D, c’est la principale matière première plastique d’origine naturelle utilisable. À l’achat, vous avez le choix pour différents pla. Ce matériau est utilisé en impression 3D avec la technologie de dépôt de fil ou FDM. Selon la quantité et les autres critères dont vous avez besoin pour votre impression 3D, cet élément est disponible en filament enroulé ou sous forme de bobine. Il y a aussi différentes couleurs selon vos envies. Selon votre projet et la quantité dont vous aurez besoin à l’impression, vous pouvez acheter, une bobine pla de 350 grammes à 8 kilogrammes. Au cours de son évolution, différents matériaux sont devenus la base du filament d’acide polylactique. Vous pouvez désormais trouver du PLA fait d’Aluminium, du PLA en fibre de bois ou en particule de bronze. Le PLA est translucide sous sa forme naturelle, mais c’est une technique de coloration de masse qui permet d’avoir les différentes couleurs. Ce matériau est vraiment usité dans l’impression 3D parce que celui-ci fond à basse température à partir de 150°. La contraction du PLA lors du refroidissement est plus faible que celle de l’ABS. Il est donc plus adapté aux formes géométriques. Entre ces deux matériaux, l’un est l’alternative à l’autre.

Propriétés et avantage du PLA

Étant une matière biodégradable, le pla ne dure pas. Il est plus fragile et plus sensible à la chaleur que l’ABS. La température de transformation est plus faible que les autres alternatives disponibles en fabrication par dépôt de fil. Il est également sensible à l’humidité. Cet élément ne résiste pas non plus au choc parce qu’il n’est pas flexible. On peut couper, limer ou poncer le PLA. Il est aussi possible de le peindre ou le coller dans une certaine mesure. Mais un traitement à l’acétone est totalement impossible. On rencontre moins d’erreurs avec le PLA pendant une impression 3D. Il est également adapté à l’impression de pièces creuses ou avec de fines parois. Grâce à sa basse température de transformation, l’impression 3D avec du PLA est plus rapide. L’utilisateur n’a plus besoin de chauffer la plateforme d’impression. Le PLA est une matière première en impression 3D facilement liquéfiable. Il est donc bien de se rappeler qu’un objet imprimé dans du filament pla doit éviter toute sorte de sources de chaleur au risque de se déformer. On doit aussi éviter de le mettre dans un endroit humide.

Comment utiliser le PLA en impressionne 3D ?

Puis que le PLA est un élément aux caractéristiques simples, votre imprimante 3D n’a pas besoin de paramétrage compliqué. Toujours grâce à ces caractéristiques, il assure une bonne stabilité dimensionnelle. Les configurations que vous devez faire sur votre pla imprimante 3d sont assez simples. La température moyenne d’extrusion est recommandée, c’est-à-dire entre 180° et 220°. Et comme il ne nécessite pas de haute température, vous pouvez vous passer de l’utilisation de la plateforme chauffante d’impression. Si le chauffage du plateau est disponible, la température maximale conseillée est de 60°. La vitesse d’impression est conseillée d’être mise entre 30 et 90 mm/s. Selon la marque de filament que vous utilisez, cette vitesse peut être augmentée. Le PLA est surtout utilisé pour son aspect visuel. Il ne possède pas vraiment de caractéristiques très intéressantes. Le filament ou le fil pla est le plus souvent utilisé dans le domaine du maquettage et celui du modélisme. On s’en sert aussi pour la conception et l’impression de pièces avec simplement un aspect visuel. Cela concerne en grande partie l’éducation où les extravagances visuelles aident les enfants durant leur apprentissage. Le post-traitement est facile avec cette matière. Cela est toujours à l’avantage de son aspect visuel. Cela permet de le parfaire. Par exemple, un spray de lissage permet d’avoir une finition lisse mate ou brillante. Pour la finition d’un objet imprimer avec du PLA, faites attention à ne surtout pas utiliser l’acétone.

Le plastidip : à quoi ça sert ?
Réalisation de pièces en plastique sur mesure en Alsace : trouver un spécialiste en ligne