Chiffres et marché : la plasturgie en France et en Europe

S’il y a un secteur qui a su tirer profit de la reprise économique en France et sur le reste du continent européen, c’est sans aucun doute la plasturgie. Depuis fin 2009, le marché plastique ne cesse d’accroître son chiffre d’affaires. Tous les ans, un organisme diffuse des études et des analyses du marché plastique en Europe et en France. Pour être plus précis, ce rapport a pour objectif de faire connaitre aux experts et aux particuliers la participation apportée par le secteur de la plasturgie à l’économie française et notamment à celle de l’Europe.

Le marché plastique en France

2017 était une année très fructueuse pour le marché plastique français. Le secteur de la plasturgie a enregistré une augmentation de chiffre d’affaires. Celui se situe entre 2% à 3% environ. D’après les études faites par les experts et appuyées par la Fédération de la plasturgie par l’intermédiaire de sa présidente, le chiffre d’affaires estimé pour 2019 est de 30,2 milliards. Le record a été établi en 2007 avec plus de 31 milliards. D’après toujours cette association, depuis 2016 jusqu’à 2018, la moyenne de progression est estimée à 2,8% annuellement.

Pour quel secteur d’activité ?

Cette bonne santé de la plasturgie est surtout favorisée par les besoins accrues du secteur de l’automobile, du transport, de la santé et notamment de l’électronique. Il faut cependant remarquer que cette réussite de la plasturgie en France n’est pas seulement occasionnée par le dynamisme de ces secteurs cités auparavant. Le marché plastique français doit également son succès au dynamisme et au rendement des ouvriers locaux. Les français évoluant dont le secteur sont plus productifs que leurs homologues allemands, italiens et espagnols.

Le marché plastique en Europe

Si en 2015, la production de plastique sur le vieux continent était de 322 millions de tonnes, elle a connu une hausse de 3% tous les ans depuis cette époque. C’est une bonne nouvelle pour le secteur puisque celui-ci a connu un certain recul entre 2008 à 2009. Pour ne plus connaitre une telle mésaventure, l’association des producteurs de plastiques en Europe a mis en œuvre une nouvelle politique afin de faire face aux concurrences étrangères. Avant la régression en 2009, le marché plastique européen était parmi les plus grands producteurs et rivalisait parfaitement avec les américains et les asiatiques. De 2009 à 2015, la part de marché de l’Europe a connu une baisse de 8% alors que celle de la Chine a enregistré une hausse de 10%. Actuellement, il commence à remonter la pente mais de nombreux progrès doivent être encore mis en place et il est important de sensibiliser les autres pays du continent à en faire de même respectivement comme l’Allemagne, ou l’Espagne.

Quel logiciel modélisation choisir ?
Les différents procédés du travail du plastique